Menu

Projet Pastoral de l’Etablissement

Dans notre établissement, se cache derrière ce joli mot une réalité qui se veut être une source d’inspiration, le sens de ce qui fait notre vie commune, l’origine de nos exigences.

La pastorale, c’est avant tout cet état d’esprit qui est un certain regard à la fois d’espérance et de bienveillance sur le monde et sur les Hommes.

La pastorale, c’est aussi l’ensemble des activités qui amènent chacun à se construire et à s’ouvrir aux autres, à grandir dans la réflexion, la formation et l’expérience d’une rencontre avec le Christ à travers les sacrements, la prière et les célébrations.

Nous avons une grande espérance et une grande ambition comme nous le rappelle notre histoire à travers des figures de Saints ou de contemporains jésuites : être missionnaire dans le monde et pour le monde. Pour nous, la mission d’aujourd’hui, c’est d’avoir une parole sur l’Homme et sur Dieu.

Bonne et belle découverte de ces réalités à travers les pages pastorales.

« Si nous prions, ils croiront ; si nous croyons, ils aimeront ; si nous aimons, ils serviront »

Mère Térésa

 

La source

La Compagnie de Jésus fondée par Saint Ignace et ses premiers compagnons au XVIème siècle fait partie des différentes spiritualités au sein de l’Eglise. Saint-Joseph est un des établissements scolaires fondés par les jésuites au XVIIème siècle. Leur spécificité est de partir à la fois d’une volonté : « éduquer la jeunesse c’est créer un monde nouveau » et d’une expérience commune et partagée. Ainsi se dégagent des règles constituant une « pédagogie » inspirée par la Spiritualité Ignatienne. La pastorale cherche à vivre de cette référence, héritage d’une expérience séculaire et vision d’avenir.

Une mission diocésaine

L’Evêque du diocèse reconnaît et soutient cette dimension pastorale, il l’encourage et en confie la responsabilité au chef d’établissement.

Saint-Joseph en lien avec l’Eglise locale

Saint-Joseph a le souci d’être en lien avec les autres établissements catholiques de Reims ainsi qu’avec sa paroisse Saint-Remi, Saint-Maurice, Saint-Laurent, pour y vivre des temps forts, liturgiques et de service ; ses jeunes sont aussi invités à rejoindre leurs paroisses respectives.

Saint-Joseph aujourd’hui

Saint-Joseph est aujourd’hui à Reims un établissement catholique dans la tutelle de la Compagnie de Jésus et du réseau Ignace de Loyola Education ; il accueille des jeunes de tous horizons et est chaque jour confronté à de nouvelles réalités sociales : pluralité de convictions des familles, incertitudes sur les valeurs à transmettre, risque d’asservir l’éducation à la rentabilité scolaire.

Le chemin du jeune

À la suite de Saint Ignace et de ses compagnons, le projet de Saint-Joseph consiste à aider chaque élève à découvrir, au sein de notre communauté, le chemin particulier par lequel le Christ l’appelle, l’accompagne et le conduit pour « trouver Dieu en toutes choses ».

Les objectifs et les moyens

La transmission d’une culture humaine et chrétienne, la formation spirituelle, les temps forts, la rencontre de l’autre, doivent permettre à chacun de se sentir rejoint là où il en est. Ainsi il apprendra à mieux se connaître, à découvrir ses dons personnels, à s’épanouir, à développer ses facultés humaines à la suite du Christ, à devenir « un homme pour et avec les autres ». Les exercices spirituels, une « manière de procéder », permettent de vivre ces expériences et ainsi de poursuivre l’œuvre de création divine.

Tout l’homme

Cette « manière de procéder » invite chacun à discerner le sens de sa vocation personnelle, afin de prendre des décisions en toute liberté, au présent, dans le concret de sa vie, dans tous les domaines : social, moral, professionnel, religieux, notamment par l’estime et le service du plus pauvre que soi, à la lumière de l’Evangile.

« Compagnonnage »

Dans cette dynamique, projet pastoral, projet éducatif, projet pédagogique et travail scolaire sont intimement liés à la recherche de l’histoire sacrée de chaque membre de l’établissement. Dans cet esprit, et avec l’aide de Dieu, chacun est invité à compter sur l’ex¬périence de l’autre, « son compagnon », à travailler l’intelligence et le cœur, avec amour et patience.